my paradise: Siargao – Philippines


20 février 2018

Surf Sleep & Eat.

 

 

phillipines siargao surf

 

Voici le slogan de Siargao ! Sur cette petite île située à 2h d’avion de la capitale du pays,Manille, on vient pour surfer la vague. Cloud 9 est le spot le plus connu des Philippines. Ici on mange surf, on boit surf, on dort surf.

Here is the motto of Siargo! On this little island located 2 hours away by plane from Manilla, surfers come here to enjoy waves. Life here is about surfing: eat like surfers, drink like surfers, sleep like surfers.

 

phillipines siargao surf

phillipines siargao surf

 

Je me souviens de la première image que j’ai vue en arrivant à Général Luna (la ville de base) : un couple de blond cheveux au vent sur leur scooter, portant deux planches de surf sur le côté. J’ai trouvé cela magnifique ! L’image était si parfaite que cela aurait pu être le début d’un film. 18 jours après j’ai toujours cette sensation de plénitude et de magie.

I can remember about the first scene I saw when arriving in General Luna (the main city): a blond couple riding a scooter, hair in the wind, carrying two surfboards at their side. I found this amazing! This picture was just so perfect that it could have been a great beginning for a movie.

 

phillipines siargao surf

phillipines siargao surf

phillipines siargao surf

phillipines siargao surf

 

Siargao est en quelque sorte un endroit secret, un petit paradis encore méconnu du tourisme de masse. Tout le monde est adorable, la food est excellente et la fête au rendez-vous tous les soirs.

18 days after my arrival, I can still enjoy this feeling of fullness and magic. To a certain extent, Siargo is a secret place, a little paradise that remains hidden from mass tourism. Everyone is nice, food is delicious and every night party is on.

 

phillipines siargao surf

phillipines siargao surf

phillipines siargao surf

 

C’est avant tout un super spot de surf ou débutants et confirmés viennent chercher les vagues. Les endroits pour surfer sont plus beaux les uns que les autres. Souvent il faut prendre un bateau pour atterrir au milieu de nulle part et se fondre au cœur de l’océan.

It is above all a great surf spot, where beginners and advanced surfers come to enjoy waves. Spots always seem to surpass each other in beauty. Very often, you need to take a boat in order to reach the middle of nowhere, and immerge into the deep ocean.

 

phillipines siargao surf phillipines siargao surf

phillipines siargao surf

phillipines siargao surf

 

J’avais déjà un peu surfé durant mes années collèges mais là j’ai vraiment appris à prendre la vague. Et c’est avec l’immense et talentueux Jing que quotidiennement et sous des trombes d’eau (c’est la saison des pluies) je me suis jetée à l’eau. Jing est le premier instructeur de surf de l’île et tout simplement le meilleur. Il ne fait pas que « pousser » les élèves sur la vague (comme le font la plupart des instructeurs), il lit notre gestuelle en nous expliquant ce qu’il faut améliorer ou corriger. (Par ailleurs Jing tient une guest house avec sa femme Jasmine ou logent beaucoup de surfeur: « Jing’s place »).

 

I already had surfed a little bit when I was at thigh school, but here I really learnt how to ride the wave properly. Along with the massive and talented Jing, I jumped into the water under the waterspout (currently it is rain season). Jing has been the first surf instructor on the island and he is only the best ever. He does not only ¨push¨ trainees onto the wave (as many instructors do), but instead he basically reads your gesture whilst explaining you what you should correct or how you may improve. (Furthermore Jing holds a pension along with his wife where many surfers get accommodation, it is called « Jing’s place »).

 

phillipines siargao surf

phillipines siargao surf

phillipines siargao surf

 

Pour surfer il faut en vouloir ! 200 vagues en plein visage par heure, des réveils à 5h du matin, des chutes dans tous les sens, sans compter les chemins plein de boue qu’il faut emprunter en scooter pour accéder aux spots, et les trombes d’eau en permanence (tous mes habits sont mouillés et ne sèchent jamais !). J’ai conjugué surf avec du yoga 2 fois par jour à fond pendant 2 semaines. Le tout avec la plupart des nuits passées à danser à droite et à gauche (il y a une fête chaque soir). Le résultat est sans appel : un énorme rhume, de la toux, une côte cassée et une fatigue chronique que je n’arrive pas à faire passer une semaine après ! Ce fut intense mais tellement incroyable.

 

 To be a good surfer you should keep motivated! Two hundred waves into your face per hour, getting up at 5 a.m., water in every direction, not to mention the muddy paths you have to ride with a scooter in order to access the spots and streams of water all the time (All my clothes are wet and never drying!). Over two weeks, I used to combine surfing with thorough yoga twice a day. All this whilst spending every night dancing here and there (There is a party every night). The result is irrevocable: I have a big cold, am coughing, have a broken rib and a permanent state of tiredness that I cannot get rid of even one week later! This has been intense, but so unbelievable.

 

phillipines siargao surf

 

Je me jure d’y retourner l’année prochaine. Je n’ai pas dit mon dernier mot à Siargao !

I swear I will come back next year. Siargo, we will see us again soon!

 

 

 

____________________________I T I N E R A R Y_P H I L L I P I N E S________________________

 

 

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] 3 semaines de folie aux Philippines me voilà fraichement débarquée chez mon amie Elsa à Singapour. Enfin je vois quelqu’un de […]

trackback

[…] 3 crazy weeks spent in the Philippines, here I am, freshly landed at my friend´s Elsa in Singapore. I meet finally meet someone close to […]

trackback

[…] Si vous êtes en backpacker comme moi : foncez au Milhouse Hostel Avenue. Le top pour rencontrer des gens et s’amuser. Par contre c’est la fête tous les soirs 7/7 peut être à éviter si on souhaite se reposer. J’ai dû dormir 4h maximum par nuit pendant une semaine. Je pars au Brésil totalement aphone ! (Tiens ça me rappelle le retour des Philippines…). […]