Bagan & me : a rainy love story!


9 décembre 2017

 

« Un rêve enchanté, un endroit inoubliable » sont les premières lignes du guide du Routard qui décrivent le site de Bagan. OUI MAIS !

Bagan sous des trombes d’eau c’est autre chose ! En octobre c’est la saison des pluies et ce n’est clairement pas le meilleur moment pour visiter Bagan (novembre à mars est la meilleure période). Pour se déplacer le mieux est de rouler en e-bike (un scooter électrique) pour pouvoir explorer facilement le site. Quand je dis facilement je veux dire en se frayant un chemin dans la boue et les trous d’eau qui envahissent les chemins de terre.

 

¨An enchanted dream, an unforgettable place « are the first lines of the Routard Guide describing the site of Bagan. YES HOWEVER…!

Bagan under waterspouts is something else! In October, it is the rainy season and this actually is the worst time of the year to visit Bagan (The best time is from November to March). To get around, the best way is to ride an e-bike (a scooter) so that you can easily explore the site. When I say easily, I mean by looking for a path through mud and waterholes that invade the dirt tracks.

 

 

On slalome entre les 2000 temples construit au 12ème siècle, parsemés dans une nature luxuriante et éblouissante. Les amateurs d’histoire et d’archéologie seront plus que comblés. J’ai adoré me perdre hors des sentiers battus et découvrir les petits villages ou points de vues cachés donnant sur le sublime fleuve Irrawadi. Dans certains villages on peut visiter des ateliers de bois laqué et fabriques d’objet en bambou. L’artisanat est remarquable de manière générale au Myanmar, j’ai pris beaucoup de plaisir à explorer le pays sous cet angle.

Avec mon 2 roues j’avais une sensation de liberté immense, je passais 6h en moyenne par jour à explorer le site ! Ce ne fut pas de tout repos ; 2 ou 3 fois par jour des trombes d’eau obligent à stopper toute activité et à se mettre à l’abri en attendant que l’orage passe.

Après la tempête l’objectif est d’arriver à passer dans les immenses flaques d’eau sans rester coincée dans la boue. Heureusement j’avais gardé de bons réflexes de mes années collèges passées à conduire un scooter.

 

We slalom between the 2000 temples built in the 12th Century; the lush and dazzling nature is just dotted with them. History and archaeology lovers will be more than happy. I loved to get lost off the beaten track and discover the small villages or hidden viewpoints overlooking the sublime river Irrawadi. In some villages, you can visit lacquered wood workshops and bamboo factories. In overall, craft industry is remarkable in Myanmar; I have taken great pleasure in exploring the country from this perspective.

With my two-wheeler, I had an immense feeling of freedom; I spent an average of 6 hours a day exploring the site! It was rather tough; 2 or 3 times a day, water rains force you to stop any activity and to take cover while waiting for the storm to pass.

After the storm, the goal is to get through the huge puddles of water without staying stuck in the mud. Fortunately, I had kept good reflexes from my high school years driving a scooter.

 

 

Le deuxième jour j’étais en train de conduire quand l’orage éclata. J’avais de la boue dans les yeux, dans la bouche, partout. Je n’y voyais plus rien à tel point que je me suis perdue. Manque de bol c’est aussi à ce moment-là que je suis tombée en panne. C’est l’histoire de ma vie de tomber en panne ; plus jeune j’avais réussi l’exploit de tomber en panne en arrivant pile devant la maison de mes parents. Me voilà donc en panne, perdue, apparemment à l’entrée d’un camp militaire vu les tenus des hommes, et bien évidemment sans portable.

Inutile de vous préciser que comme dans tout bon thriller la nuit tomba à ce moment-là… Mais aucune panique ! Myanmar est un pays safe et les gens vous aident s’ils le peuvent. Le staff de mon hôtel est donc venu me chercher et je suis rentrée à l’hôtel escortée par deux scooters…Un sketch comme d’habitude !

 

On the second day, I was driving when the storm broke out. I had mud in my eyes, in my mouth, everywhere. I could not see anything; it was so bad that I got lost. Bad luck: it is also when my scooter broke down. It is the story of my life to break down; when I was younger, I had achieved the feat of breaking down right in front of my parents’ house. So here I am now, my vehicle is out of order, I am lost, apparently at the entrance of a military camp, given the men’s uniforms, and obviously, I have no mobile phone.

Needless to say: such as in any good thriller the night fell at that time… However, no panic! Myanmar is a safe country and people are willing to help you if they can. The staff of my hotel came to pick me up and I went back to the hotel escorted by two scooters… A sketch as usual!

 

 

Le lendemain j’écourtais mon séjour et je pris le premier bus pour Mandalay.

Bagan c’est sublime, pendant la bonne saison c’est mieux !

The next day I was shortening my stay and I took the first bus to Mandalay.

Bagan is sublime, during the hot season it is better!

 

 

 

 

 

______________________________I T I N E R A R Y_M Y A N M A R________________________

 

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Luna Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Luna
Invité
Luna

Waouuu quelle vie @Maurice_explorer ! Profites et reviens avec plein de bons produits <3