exploring the Gobi desert – Mongolia


28 septembre 2017

Voilà la raison pour laquelle j’ai voulu aller en Mongolie : le désert de Gobi ! Le spectacle est absolument saisissant, mon plus beau souvenir de ce voyage.

Monter en haut de la plus haute dune (120m) n’est pas donné à tout le monde. Seulement 3 sur 6 personnes y sommes arrivées.

Le dénivelé est si fort que chaque pas en avant dans la sable fait reculer d’un pas.

C’est un puissant effort physique ! Je suis montée en binôme avec mon copain Farhat qui est je précise un grand sportif. Même lui a souffert de cette montée infernale. Nous comptions 20 pas/ une pause / 20 pas une pause. J’ai fini en haut de la dune en rampant !

Mais quel bonheur une fois en haut…

 

This is the reason why I wanted to travel to Mongolia: Gobi desert! The show is absolutely stunning, this is my most beautiful memory of this trip.

Climbing at the top of the highest dune (120m) is not easy for everyone. Only 3 of us, out of 6 people, will manage to do so.

The height difference is so huge that every step forward in the sand pushes you backwards.

This is a powerful physical effort! We have been climbing in pair along with my friend Farhat, who is a great sportsman. Even he was suffering from this terrible ascent. We were counting 20 steps / a break /20 steps / a break. I ended up crawling at the top of the dune!

But such a happiness when being at the summit….

 

 

La descente fut un grand moment de joie nous glissions comme si nous avions des rollers aux pieds. Cette journée restera mémorable !

We have had a really nice time when going down, we were slipping as if we had rollerblades at our feet. This day will remain in our heads!

 

 

Aux pieds des dunes de Khongor les oasis permettent de se rafraichir un peu.

At the foot of Khongor dunes oasis enable to refresh us a bit.

 

 

Le désert de Gobi ce n’est pas seulement des dunes de sable c’est aussi des paysages lunaires.

Gobi desert isn´t only about sand dunes, but also lunar landscapes.

 

 

Des falaises

Cliffs

 

 

N’oublions pas les chameaux appelés par les mongols les « dinosaures du désert ».

Don’t forget the camels called by the mongols the « dinosaur of the desert ».

 

 

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] J’ai adoré prendre des photos tout en haut des dunes exactement comme je l’avais fait dans le désert de Gobi en Mongolie. […]

trackback

[…] yeux. Nous redescendons en courant, pieds nues, glissant sur le sable chaud. Cela me rappelle le désert de Gobi en Mongolie. De retour au camp de base il est temps d’aller admirer le coucher de […]