swimming with elephants – Cambodia


2 décembre 2017

Après avoir chillé à Kampong Cham me voilà partie pour l’est du Cambodge (presque à la frontière du Vietnam) dans la région montagneuse du Mondulkiri (kiri signifie montagne).

After chilling in Kampong Cham I left for the Eastern part of Cambodia (near the Vietnamese border) in the mountainous region of Mondulkiri (kiri means mountain).

 

 

Cette région est peuplée de minorités ethniques qui vivent essentiellement de la plantation de riz (au Cambodge mais aussi dans beaucoup de pays d’Asie les gens mangent du riz 3 fois par jour), aubergines et citrouilles. Depuis quelques années des habitants se sont mobilisés pour développer l’eco tourisme responsable et la protection des éléphants. Depuis 120 ans les habitants du mondulkiri cohabitent avec ces animaux qu’ils utilisent pour transporter des marchandises ou du bois. Aujourd’hui plusieurs programmes de protection voient le jour comme celui Bunong auquel j’ai adhéré le temps de ma visite. Ce programme aide et supporte 80 familles à vivre.

 

This area is populated by ethnic minorities who mainly live from rice plantation (in Cambodia but also in many Asian countries people eat rice 3 times a day), eggplants and pumpkins. For a few years now, inhabitants have been mobilizing to develop responsible eco-tourism and elephants’ protection. For 120 years, Mondulkiri´s inhabitants have lived together with these animals, used for transporting goods or wood. Several protection programs have been recently emerging such as the Bunong program, which I joined during my visit. 80 families benefit from this support.

 

 

L’argent récolté pour rendre visite, nourrir et se baigner avec les éléphants est reversé aux familles propriétaires de ces animaux qui pendant ce temps-là ne les exploitent pas. C’est le seul moyen de détourner l’exploitation.

Families receive the money gathered for visiting the exploitation, feed and bathe with elephants so that they do not exploit them within this period. This is the only way to deflect exploitation.

 

 

C’est donc au détour d’un sentier que j’ai eu la chance de rencontré Happy Lucky, Princess, et Baoun, 3 heureux éléphants que l’on a pu nourrir de sucre de canne et bananes avant de leur faire prendre un bain dans la rivière. Superbe expérience !

I had the chance to meet Happy Lucky, Princess, and Baoun, 3 happy elephants we could even feed with cane sugar and bananas, before taking a bath in the river. Great experience!

 

 

C’est impressionnant au début car ils sont énormes j’avais peur qu’ils m’écrasent dans l’eau ou tombent sur moi mais ils sont très attentifs ! Le repas du midi fut pris dans le village avec les habitants, j’ai dégusté une soupe de bambou (c’est le seul endroit au Cambodge ou l’on en trouve) c’est excellent ! On insère dans un bambou (comme sur la photo) de l’eau des aubergines, des herbes, de la menthe, du sucre et du sel et on fait cuire l’ensemble dans des cendres. Cela me rappelle la soupe que je fais chaque hiver ! (Sauf que moi en tant que bonne française j’y ajoute du roquefort…).

It is impressive at first because they are huge, I was afraid they would crush me in the water or fall on me but they have been very attentive! We had lunch in the village along with the inhabitants, I tasted a soup of bamboo (this is the only place in Cambodia where you can find some) it is excellent! Do insert (as shown on the picture) eggplant water, herbs, mint, sugar and salt into a bamboo and cook the whole in ashes of the fireplace. It reminds me of the soup I usually cook every winter! (Apart from the fact that I do add some Roquefort into it, as a good French lady I am…).

 

 

La nuit dans le hamac ne fut pas des plus paisibles j’ai été malade à cause de tout l’alcool de riz que l’on a bu (vous avez vu les super verres en plastique que l’on s’est fait ?!).

The night in the hammock was not very restful and I was sick because of all the rice alcohol we drank (Have you seen the great plastic glasses we made?!). 

 

 

Le lendemain 6 heures de treks nous attendait au milieu d’une végétation luxuriante.

The next day 6 hours of treks awaited us in the middle of a luxuriant vegetation.

 

 

Dans la ville de base à Sen Monorom allez diner au Bamboo Café avant de prendre un délicieux cocktail citronnelle Mojito au « Chilli and the rocks » un adorable bar tenu par Ranata, un jeune cambodgien avec qui nous avons fait la fête toute la nuit. Il passe du son génial tout le temps !

In the base town of Sen Monorom, go to the Bamboo Café for dinner before having a delicious Mojito lemongrass cocktail at the Chilli and the rocks, a lovely bar run by Ranata, a young Cambodian boy with whom we partied all night long. They play great sound all the time!

 

______________________________I T I N E R A R Y_C A M B O D I A________________________

 

 

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
orang utan jungle trip - Sumatra - Maurice Explorer Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] beaucoup de ses conseils en choisissant par exemple d’aller découvrir la région montagneuse du Ranatakiri au Cambodge. Sumatra reste l’un de mes plus beaux souvenirs de voyage ! En revanche il faut s’accrocher […]