jungle experience in Cambodia


23 décembre 2017

Vivre sur une île dans la jungle.

Je ne pensais pas réaliser cette expérience pendant mon voyage.

Après une arrivée un peu plus tôt que prévu au Cambodge par voie terrestre j’ai embarqué pour une île que des amis d’Hong Kong m’avaient conseillé: Koh Rong Saloem. Très peu connue et très préservée.

 

Life on an island, middle of the jungle.

I did not think I would make such an experience during my trip.

After arriving earlier than expected in Cambodia by road, I embarked for an island that friends from Hong Kong had recommended to me: Koh Rong Saloem. Very little known and very well preserved.

 

 

En général on ne pense pas spontanément aux plages du Cambodge quand on évoque ce pays. Certes ce ne ne sont pas les plus belles plages d’Asie mais Koh Rong Saloem est une pure merveille. Il n’y a rien. Seulement 5 plages, de la jungle partout et une énergie incroyable. Aucune route, aucun moyen de transport, pas d’eau potable. Pour aller d’une plage à l’autre on traverse la jungle par de petits sentiers au milieu des animaux. 12 espèces de serpent vivent sur cette île dont une qui est mortelle (le serpent est rayé noir et blanc). La forêt est peuplée de singes, toucans, lézards en tout genre, crapauds, tarentules, scorpions, termites… tout un programme !

 

Usually you would not think spontaneously about Cambodia´s beaches whenever you hear about this country. They might not be the nicest beaches in Asia but Koh Rong Saloem is a pure wonder. There is nothing there. Only 5 beaches, jungle everywhere and an incredible energy. No roads, no means of transport, no drinking water. To go from one beach to the other you need to cross the jungle by small paths, middle of the animals. 12 species of snakes live on this island, one of which is deadly (the snake has black and white stripes). The forest is full of monkeys, toucans, lizards of any kind, toads, tarantulas, scorpions, and termites… a whole program!

 

 

Initialement j’avais prévu 2 nuits sur une des plages de l’île : Sunset Beach. Mon instinct ne m’a pas trompé puisque c’est en réalité la meilleure plage de l’île ! Longue d’environ 8OO mètres sur laquelle 4 petits ressorts (c’est à dire un ensemble de bungalows/dortoirs/tentes/bar/restaurant) vivent du tourisme.

 

Initially I had planned to stay 2 nights on one of the island’s beaches called Sunset Beach. My instinct did not deceive me since it is actually the best beach on the island! About 800 meters long, on which 4 small resorts (that is to say a set of bungalows/dormitories/tents/bar/restaurants) live from tourism.

 

 

On accède à cette plage soit comme moi par la jungle après un trek de 30 minutes, soit par bateau. J’ai donc passé mes deux premières nuits dans une tente dans les arbres face à la mer. Magnifique. Le ressort ou je dormais : Spleeping Trees est tenu par 2 bretons aux caractères bien trempé et super sympa.

 

You can reach this beach either by feet, after a 30 minutes trek in the jungle, as I did (!) or by boat. Thus, I spent my first two nights in a tent below the trees facing the sea. Beautiful. I slept in a resort called Sleeping Trees. It is held by 2 Britons with strong personality, but super nice.

 

 

Qui aurait cru que quelques jours plus tard ces 2 bonhommes allaient devenir mes nouveaux boss ! J’ai été littéralement piqué par le syndrome de Sunset Beach. L’ambiance est incroyable ! Tout le monde se connaît, se parle, on dine tous ensemble le soir lors du Family Diner ou clients et employés partagent la même table.

 

Who would have thought that a few days later these 2 men would become my new bosses! I have literally crushed on Sunset Beach. The atmosphere is incredible! Everyone knows each other, speaks to each other, all dine together in the evening at the Family Diner, where guests and staff share the same table.

 

 

Après avoir été guest je suis donc devenue Volontaire dans le restaurant de Sleeping Trees. 3h de service le soir contre 3 repas par jour. Un deal adapté pour moi car en journée j’avais plusieurs cours de yoga avec une prof géniale : Cannelle. Sinon c’était snorkeling avec les copains à la recherche d’hippocampe, de raie ou de seiche ou bien lecture dans un des nombreux hamacs de la plage.

After being a guest, I became a volunteer in the Sleeping Trees restaurant. 3 hours of service in the evening against 3 meals a day. The perfect deal for me, as I had several yoga classes during the day with a great teacher called Cinnamon. Otherwise, snorkeling with friends looking for hippocampus, ray or cuttlefish was on, or enjoying a book on one of the many hammocks of the beach.

 

 

Au final j’ai passé 18 jours à vivre au rythme de l’île en partageant des moments de vie incroyable. Les gâteaux d’anniversaires, les sessions de musique autour du feu, les douches froides en plein air face à la jungle, les petits bobos aux pieds de tout le monde (on marche tout le temps pieds nus), les dégustations de rhum arrangé au Leetchi, au Gingembre, les cocktails de « B-G » un super barman, les commandes de bracelet à l’adorable Naya avec qui je travaillais (a 22 ans elle a une énergie à toute épreuve et une voix renversante), les cours de yoga à 7h30 du matin après une courte nuit, les cours de salsa improvisés dans la nuit avec des clients hilarants, les heures passées à discuter avec Brice un garçon d’une bonté et d’un esprit rare que je n’oublierai absolument jamais, les petits potins partagés avec Edouard mon meilleur copain de l’île qui dans la « vrai vie » est prof de plongée à Tahiti, les tranches de rigolade à l’apéro avec Fred qui lui est guide Kayak.

 

In the end, I spent 18 days living at the rhythm of the island, sharing incredible moments of life. Birthday cakes, music jam sessions around the fire, open air cold showers in front of the jungle, little booties at everyone’s feet (you always walk barefoot), tastings of  ¨arranged¨ rum with litchi or ginger flavors, drinking « B-G »´s – a super bartender  – special cocktails, wristband ordering at the adorable Naya with whom I work (she is 22 years old and full of energy, with an amazing voice), yoga classes at 7:30 am after a short night, improvised salsa classes in the night with hilarious guests, many hours spent talking to Brice, a very kind boy with such a rare spirit, that I will never forget him, the little gossip shared with Edouard, my best buddy on the island who is a diving teacher in Tahiti in « real life », slices of laughing as before dinner snacks along with Fred, a Kayak guide.

 

 

Vivre sur une plage tous ensemble rend les choses plus intenses. On danse, on chante, on rit, on pleure, on est heureux. Toutes les sensations sont décuplées et ont fait de ce séjour une de mes plus belles expériences de vie. Je n’avais jamais ressenti ça auparavant. Le quotidien est ancré parmi les éléments de la nature : la pluie qui rentre dans la tente, le chants des cigales qui nous réveillent, le banc de sable qui s’agrandi ou rapetisse en fonction de la mer, le moment de la douche qu’il faut prendre avant l’arrivée des moustiques, le bateau quotidien de client qui n’arrivent pas à cause des vagues, les feuilles qu’ils faut ramasser quotidiennement pour garder les espaces propres,  C’est une approche de la vie si éloignée de ce que la majorité d’entre nous côtoyons mais tellement enrichissante.

 

Living on a beach all together makes things more intense. Dancing, singing, laughing, crying, be happy! All your sensations are unleashed, which turned this stay into one of the best experiences of my life. I had never felt this way before. Daily life is anchored among the elements of nature: rain that enters inside of the tent, cicadas´ singing that wakes you up, growing or shrinking sandbank, depending on the sea, shower time before the arrival of the mosquitoes, a daily boat full of guests that does not arrive because of the waves, the leaves you have to pick up daily to in order to keep the spaces clean. This way of life is so far away from what many of us know in their daily routine, it is however so instructive.

 

5
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
iquitos - Maurice Explorervolunteering in Koh Chang - Thailand - Maurice Exploreryoga master class - Cambodia - Maurice ExplorerAngkor temples - Cambodia - Maurice Explorerchilling in Kampong Cham - Cambodia - Maurice Explorer Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] J’imagine que c’est dû entre autre aux ascenseurs émotionnels, mon séjour sur l’île de Koh Rong Samloem m’a complètement retourné. Ce fut tellement intense que j’ai mis des jours à m’en remettre. […]

trackback

[…] terminé mon tour du Cambodge (j’y suis restée plus d’un mois !) par Siem Reap. Une ville pleine de surprise que j’ai […]

trackback

[…] mon île bien aimée Koh Rong Samloem au Cambodge j’ai surtout fais du yoga. 20h de cours plus exactement avec une prof excellente […]

trackback

[…] voilà parti pour une autre île : Koh Chang située à l’ouest de la Thaïlande tout prêt du Cambodge. Pour y arriver j’ai dû remonter par Bangkok et…passer la nuit dehors en attendant le premier […]

trackback

[…] l’entrée de l’Amazonie péruvienne. J’en rêvais ! Mon 4eme jungle trip (après Thaïlande, Cambodge et Indonésie) allait enfin avoir lieu dans la mystérieuse et attirante jungle amazonienne. Des […]